Nos orthésistes

Andrée Moineau, orthésiste
Andrée
Moineau
Villeneuve

Sabrina Duclos, orthésiste
Sabrina
Duclos
Villeneuve

Kathy Ouellet, orthésiste
Kathy
Ouellet
Villeneuve

orthesiste_alexandre_villeneuve_repentigny
Alexandre
Villeneuve
Villeneuve

Caroline Francoeur, orthésiste
Caroline
Francoeur
Villeneuve

Sabrina Papillon, orthésiste
Sabrina
Papillon
Villeneuve

Ariane Amireault, orthésiste
Arianne
Amireault
Villeneuve

Pieds diabétiques

LES PIEDS DE LA PERSONNE DIABÉTIQUE

Les problèmes de pieds diabétiques sont en général mal connus des patients. Ils représentent pourtant un problème de santé majeur pour ceux qui en souffrent.

 

LES RISQUES DES PIEDS DU DIABÉTIQUE

À long terme, un diabète mal contrôlé peut être associé à une neuropathie; soit l’absence de sensibilité surtout au niveau des pieds.

En l’absence de sensibilité, la personne souffrant de diabète peut se blesser aux pieds sans s’en rendre compte. Comme la douleur n’est pas ressentie, elle ne détecte donc pas les plaies qui peuvent alors être mal ou non soignées ce qui pourrait alors s’infecter jusqu’à l’os.

L’examen du pied à l’aide du toucher et de la vue,  donne déjà beaucoup de renseignements : la peau sèche, des crevasses et des zones d’hyperkératose, la disparition de la pilosité, les pieds chauds sont tous des signes qui doivent être pris au sérieux.

 

QUELQUES RECOMMANDATIONS

Il est impératif de regarder vos pieds tous les jours si vous présentez ce type de problème et consulter un professionnel de la santé au besoin.

Examiner attentivement chaque endroit du pied, à la recherche de lésions ou malformations comme une plaie, un durillon ou encore de la mycose. Pour plus de facilité, vous pouvez utiliser un miroir  ou encore demander l’aide d’un proche.

Vérifiez la sensibilité de vos pieds sur une base régulière.

Assurez-vous de porter une chaussure ou une sandale dans la maison ou à l’extérieur, il est essentiel de ne pas marcher pieds nus afin de les protéger.

Prenez garde aux risques de brûlures; ne jamais mettre de bouillotte ou de coussin chauffant sur vos pieds.

Portez une attention particulière au froid de l’hiver qui pourrait provoquer une engelure à vos pieds; assurez-vous de porter des bottes bien isolées avec une semelle épaisse en plus de porter des bas de fibre naturelle comme l’Alpaga.

 

L’ENTRETIEN DE VOS PIEDS SI VOUS SOUFFREZ DE DIABÈTE

Un lavage quotidien avec un savon doux puisque la peau ne doit pas être desséchée; une peau sèche se fendille et risque d’apporter des infections.

Pour laver vos pieds, l’eau doit être tiède et inférieure à 37º vérifiez toujours la température avec votre poignet ou votre coude.

Évitez les bains de pieds prolongés; jamais plus de dix (10) minutes afin d’éviter la macération et le ramollissement de la peau.

Essuyez très soigneusement vos pieds, surtout entre les orteils toujours pour empêcher la macération et les champignons, grands responsables des mycoses qui adorent la chaleur et l’humidité.

En cas d’hyperkératose, soit l’épaississement de la peau, utilisez une à deux fois par semaine une pierre ponce mouillée (jamais de râpe en métal), après le bain ou la douche.

Taillez vos ongles de pied après la douche ou le bain, d’une forme carrée, un peu plus long que le bout de l’orteil afin d’éviter qu’ils soient trop courts. Vous pourrez faire disparaitre les pointes en utilisant une lime à ongles souple.


LES CHAUSSETTES POUR LES PIEDS DIABÉTIQUES

Il est préférable de porter des chaussettes en fibre naturelle coton, la laine comme l’Alpaga ou encore la fibre de bambou qui permet l’élimination de la transpiration en l’absorbant et ainsi garde vos pieds au sec. En ayant les pieds au sec, vous éviterez ainsi les risques de mycose, notamment appelés le pied d’athlète.

Il est important de mettre des chaussettes pendant chaque saison, même l’été.

Changez de chaussettes tous les jours; elles doivent être propres, ne pas serrer votre pied, ni la cheville ou encore le mollet. Choisissez des chaussettes plutôt grandes et larges afin de ne pas comprimer les orteils, ni entraver la circulation sanguine.

Portez des chaussettes sans coutures autant que possible; sinon, portez-les à l’envers.

Assurez-vous qu’aucun objet blessant ne se trouve dans vos chaussettes; en cas de doute, passer votre main à l’intérieur pour vérifier avant de l’enfiler.


LES CHAUSSURES POUR LES PIEDS DIABÉTIQUES :

La chaussure est responsable de 30% des cas de complications aux pieds, c’est une des premières causes de plaies chez le diabétique.

Avec la combinaison chaleur et transpiration, les champignons pourraient s’y loger; éviter de porter les mêmes chaussures deux jours de suite ou sinon, retirer les semelles pour les faire sécher.

Idéalement, il est préférable d’avoir au moins deux paires de chaussures par saison ce qui permet de les laisser respirer un jour sur deux. Et on se débarrasse des vieilles chaussures!

Avant de mettre vos chaussures, assurez-vous qu’il y a absence d’éléments pouvant être une source de traumatisme et blesser vos pieds. En cas de doute, passer la main dans les chaussures.

La botte de marche avec coussin d’air et semelles alvéolées permet d’enlever et de répartir la pression sous le pied, principalement pour les pieds atteints d’ulcères plantaires.

Pour l’achat de nouvelles chaussures, assurez-vous que les conseillers possèdent une certaine connaissance du diabète afin de bien vous guider et faites-en l’achat en fin de journée lorsque les pieds sont le plus enflés.

Faites mesurer chacun de vos pieds; ils sont généralement de longueur et de largeur différente. Cet exercice est primordial avant de vous chausser pour trouver la chaussure la mieux adaptée à la morphologie de vos pieds qui peuvent, avoir certaines déformations. 

Vos orteils doivent pouvoir bouger à l’intérieur de la chaussure; laisser un centimètre à l’avant du plus long orteil.

Choisissez une chaussure souple et dans laquelle vous êtes confortable immédiatement, dès l’achat.

Assurez-vous de choisir la chaussure qui sera le mieux adaptée pour vos activités.

Portez vos chaussures neuves environ une heure la première journée tout en surveillant si des rougeurs apparaissent, puis deux heures la deuxième journée et ainsi de suite.

Voici quelques caractéristiques à considérer pour vos prochaines chaussures :
·    Semelle avec un léger berceau
·    Confection en cuir souple, avec tige
·    Contenant le moins de coutures possible
·    L’intérieur doublé en cuir ou avec du matériau souple qui évite la transpiration
·    Le laçage ou le système de velcros doit se situer sur le coup de pied
·    Limiter le talon à 3cm de hauteur


LES ORTHÈSES PLANTAIRES POUR DIABÉTIQUES


Afin de mieux répartir les pressions sous le pied, les semelles orthopédiques, souvent appelées orthèses plantaires pourront aider grandement. Lors de la fabrication de l’orthèse plantaire pour diabétiques, il est primordial d’utiliser des matériaux spécifiques qui tiennent compte de la sensibilité de vos pieds.

Le dépistage systématique des points de pression doit être fait par une analyse biomécanique.

La prise d’empreinte des deux pieds sur un papier encré permet d’y voir les zones d’appui. Cet exercice est suivi de la prise de photos en 2D et en 3D laquelle permet de voir la physiologie de la surface plantaire et d’en faire l’historique.

Ensuite viendra la production des orthèses plantaires pleine longueur qui permettront de répartir les points d’appui et ainsi créer des points de décharge.


L’efficacité des orthèses plantaires doit être étroitement surveillée par des évaluations de contrôle régulières. Le suivi est indispensable pour tous, mais encore plus pour les diabétiques.


Pour toutes informations supplémentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Andrée Moineau
Orthésiste


Vous avez des questions ? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Venez me rencontrer !
(sur rendez-vous seulement)

N’oubliez pas… Nos orthésistes sont disponibles tous les jours, même le dimanche !

AddThis Social Bookmark Button